Hortus de la petite Bruyère

Der Hortus der kleinen Heide ist eine kleine Farm, Antonin und Maud bauen aromatische Pflanzen und Obstbäume an. Sie produzieren Bio-Kräutertees. 
2016 haben sie 1600 Bäume gepflanzt, 20 Sorten auf 15 000 qm. Ihr Ziel ist die Agroforstwirtschaft. Der Garten ist eingetragener Schutzhort für Wildtiere und Vögel inmitten einer Landschaft mit Intensiv-Kultur der Getreide. 
Sie fühlen sich als authentische Bauern, immer wieder im Wandel und Beobachtung der Natur. 

——-^^^—–

Le Jardin de la Petite Bruyère est une micro-ferme où Antonin et Maud cultivent des plantes aromatiques et médicinales, ainsi que des arbres fruitiers diversifiés. Ils produisent des sachets de tisanes Bio.
En 2016, ils ont planté 1600 arbres divisés en une vingtaine d’essences sur 1.5 ha pour la mise en place d’une d’Agro-Sylvi-Polyculture qu’ils recherchent.

Le Jardin de la Petite Bruyère est refuge du GONM (Groupe Ornithologique Normand) depuis octobre 2016, refuge de l’ASPAS (Association de Protection des Animaux Sauvages) depuis Février 2017 et également membre du Réseau Afac-Agroforesterie depuis mars 2016 et adhérent de Normandie Equitable depuis juillet 2018.

En quelques mots, le Hortus de la petite bruyère c’est aussi et surtout :
– un îlot de vie et de biodiversité au sein de cultures industrielles destructrices et mortifères de la plaine céréalière.
– un projet en constante évolution depuis sa création et, avec la plantation de milliers d’arbres, la possibilité de créer dans le temps un outil de production agricole viable économiquement dans une optique de durabilité optimale.
– réussir malgré les difficultés que cela implique à concilier le temps, l’économie et la durabilité écologique ce qui demande la volonté d’aller toujours de l’avant, de toujours créer, expérimenter, provoquer le changement comme devrait faire tout bon paysan.

  • : Garten der kleinen Heide
  • : Antonin Maud
  • : Normandie
  • : 14540 Saint-Aignan de Cramesnil
  • : Frankreich
  • : 18 500
  • : https://www.lejardindelapetitebruyere.com/

Schreibe einen Kommentar